• Virginie Despentes, punk writer

    J'ai découvert Virginie Despentes avec Bye Bye Blondie. ça m'a plu, surtout le côté rebelle punk de l'héroïne et l'abondance de gros mots.

    Ensuite j'ai continué avec King Kong théorie, un manifeste féministe hors du commun, il y avait encore plus de gros mots, mais c'était sympa.

    En ce moment je lis Teen Spirit, je ne peux pas en dire grand chose vu que je l'ai commencé, mais déjà je rentre bien dans l'histoire (et il y a déjà des gros mots).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :