• Je suis née bordélique. Longtemps je l'ai été, et j'ai pensé que je le resterais. C'était sans compter la découverte du Feng Shui, art ancestral chinois qui entre autre, soutient que le désordre est une catastrophe sur le plan énergétique. L'époque où j'y ai été initiée coincide avec celle où j'ai commencé à ranger ma chambre. Alors c'est vrai, parfois (souvent) le gêne du bordel reprend le dessus et les vêtements s'accumulent sur le bureau, la chaise, par terre même...Mais au bout d'un moment je finis toujours par tout remettre en place. Et là, vous savez ce que je fais comme boulot? Du classement et de l'archivage. Moi la spécialiste de la perte de papiers importants! D'ici peu, vous allez voir, je vais finir maniaque de l'ordre!


    1 commentaire
  •  

    A l'Intermarché du village, ils ont mis en vrac des fringues entre 0.50€ et 1€ dans des grands bacs. Moi j'adore faire des bonnes affaires, et comme je m'emmerdais j'ai pris un bus pour aller fouiner, farfouiller, et vas-y que je te remue tout ce paquet de vêtements neufs à un prix défiant toute concurrence. Butin du jour:
     
    DSCN0374
     
    De gauche à droite: Pull Agathe Velmont, 1€, pour ma môman. Jolie culotte à 50 cents; sérieux je ne mets jamais plus d'un euro dans un slip étant donné que je n'ai pas de vie sexuelle donc pourquoi aller dépenser des fortunes dans de la lingerie fine sexy, mais là j'avoue, en plus d'être peu onéreux ce sous-vêt ci est chouette. En dessous, une housse de couette 1 personne, pile poil ce qu'il me fallait et les tons (rose pâle/ gris taupe) vont parfaitement avec les couleurs de ma chambre. 1 euro, donc.  A côté, un legging jaune citron, je sais vous allez vous dire qu'est-ce qu'il lui a pris, vu comme ça on dirait un bas de pyjama pikachu mais il faut le voir en contexte, genre comme ça:
     
    img 2043N_a La classe, non? 50 cents.
     
    Enfin, un autre haut pour ma môman, entre le rose et le parme, à 1 euro.
     
    Hop, zoom sur chaque bonne affaire:
     
    DSCN0369
    DSCN0366
    DSCN0360
    DSCN0359
    DSCN0358
     

    1 commentaire
  •  

    black-busty
     
    Indéniablement attirée par les personnages autodestructeurs, je me suis attelée à la lecture de Black, une biographie romancée de feue la chanteuse alcoolique et polytoxicomane Amy Winehouse. Si elle n'était pas morte, je n'aurais sans doute jamais fait attention à elle. Je n'aurais pas entrepris de lire une biographie de la diva, et je n'aurais pas écouté, par curiosité, quelques uns de ses tubes. Je serais passée à côté de chouettes morceaux, qui, étonnemment, ce sont retrouvés dans mon lecteur MP4, car à l'origine ses influences musicales sont assez éloignées de mes goûts personnels. Mais voilà, quand on écoute "rehab", on visualise l'Amy décrite dans le livre, brûlant la chandelle par les deux bouts, qui a l'air de n'en avoir rien à faire de foutre sa vie en l'air à coup de vodka, de coke et d'héroïne.; une vie amoureuse et chaotique pire que la mienne, un mal-être tenace qui n'a pour seul mérite que de lui inspirer des chansons géniales...mais à quel prix?

    1 commentaire
  • Je rappelle à ceux qui pensent que ce blog est à l'abandon que les nouveaux articles se trouvent sous les différentes rubriques (joliment nommées "tiroirs"), à gauche, vers le bas (avant la "question mortelle").

    Sinon, Joyeuses Fêtes aux égarés qui sont venus s'aventurer dans mon manoir lugubre en cette période d'allégresse forcée.

     

    8306882117_1e80d08c1d_o

    1 commentaire
  • Je tripote une médaille de Jésus bon marché que j’ai achetée à Claire’s.

    "- Vous êtes croyante ?" 

    Je lui explique que oui, mais que je ne suis pas Chrétienne, je trouve que la religion a « tainted *» (je ne trouve pas le mot dans ma langue maternelle à ce moment-là) Jésus. Elle hoche la tête ou émet un son, je ne sais plus très bien, qui signifie qu’elle comprend. Je pourrais lui conter mes délires spirituels, le fait que je crois être une envoyée divine ou quelque chose comme ça, que j’ai communié avec Dieu et eu des extases mystiques, mais je préfère éviter ce genre d’élucubrations. Elle ignore qu’à cet instant mon amour pour elle et son affection à mon égard me remplissent de force divine qui me soulage enfin, me guérit. Elle peut avoir tous les petits amis qu’elle veut, je ne suis pas jalouse. A l’époque j’étais plus possessive. Là, tout ce que je veux, c’est qu’elle continue d’exister. Chaque personne est unique, mais ça me semble encore plus vrai pour elle.

    Après tout, qui d'autre parle de bouillie de canetons pour illustrer un cours de linguistique?

    *sali

     

    Miss O cut

    1 commentaire