• Ne l'appelez pas Bella

    Loin de la mélancolique et mièvre Bella accro à son bellâtre diaphane suceur de sang, Kristen Stewart campe une jeune fille paumée, strip teaseuse et prostituée, plutôt crédible, dans Welcome to the Rileys. Pour ceux qui ne la connaissaient que par et dans Twilight, la différence est stupéfiante; fringues cradingues, cheveu toujours gras, vocabulaire de charretier...Oubliez la jeune fille fleur bleue de la saga pour prépubères. Allison, aka Kristen, donc, vit dans un bouge, couche à tout va pour se faire de l'argent, et parle sans gêne de sa chatte et de fellation à son protecteur et père de substitution, Doug, un type paumé qui a perdu sa fille dans un accident plusieurs années auparavant et ne s'en remet toujours pas.

    Kristen-Stewart-Welcome-To-The-Rileys
     
    Le film nous épargne les images trash et hard de la jeune fille de seize ans se faisant culbuter par des types de tous âges et se concentre sur la relation touchante et asexuelle entre celle-ci et le père endeuillé.

  • Commentaires

    1
    Mardi 12 Juillet 2016 à 10:13

    C'est donc aujourd'hui le jour J, le jour où les petits monstres viennent frapper à la porte pour quémander des friandises.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :