•  

     Chose promise, chose due; puisque j'ai enfin un taf' (ouiii! Je suis même fonctionnaire. Enfin presque, dans un an si tout va bien), j'ai invité la famille à la cafét' pour fêter ça.
    Ensuite, ben, il s'est passé le truc le plus banal à cette époque de l'année, on a fait des achats de Noël. Du coup ça y est, j'ai acheté le cadeau pour frérot, bon ce sera pas une surprise mais au moins ça lui plaira puisqu'il l'a choisi lui-même (une machine à espresso, je pourrai toujours en profiter quand je lui rendrai visite, ok, je me tais)!
    Toujours dans le registre "on n'en a rien à foutre", j'ai englouti des kilos de chocolats ces dernières semaines et je pense qu'il va falloir se calmer (bien que miraculeusement, il me semble que je n'ai pas pris plus que quelques centaines de grammes (mais c'est pas une raison (surtout que j'ai bouffé des frites. Et une bûche de Noël (cf photo). Et qu'une raclette est prévue))).
    Ma mère tricote des chaussons pour le futur deuxième bébé de ma cousine et le son nasillard du tutoriel vidéo tape sur les nerfs de mon père dans le salon.

    1 commentaire
  • Je suis vivante, je travaille, même, j'ai deux mèches rouges, je lis la Bible et un livre en anglais que ma chère, adorable, merveilleuse médiéviste a eu la gentillesse de m'envoyer avec un petit mot à faire fondre de tendresse Grumpy cat, je suis toujours célibataire et je vis toujours chez mes parents mais je continue d'économiser pour être bonne à marier et acquérir un appart', je prends toujours du Xanax et fais des cauchemars tordus lorsque je n'avale pas ma pilule rose avant d'aller au lit, bref la routine!


    votre commentaire
  • Je rappelle à ceux qui pensent que ce blog est à l'abandon que les nouveaux articles se trouvent sous les différentes rubriques (joliment nommées "tiroirs"), à gauche, vers le bas (avant la "question mortelle").

    Sinon, Joyeuses Fêtes aux égarés qui sont venus s'aventurer dans mon manoir lugubre en cette période d'allégresse forcée.

     

    8306882117_1e80d08c1d_o

    1 commentaire
  • Deux mois après le premier numéro, voici le deuxième numéro de Lanterna.

    Lanterna août 2012

    Bonne lecture!


    5 commentaires