• Je rappelle à ceux qui pensent que ce blog est à l'abandon que les nouveaux articles se trouvent sous les différentes rubriques (joliment nommées "tiroirs"), à gauche, vers le bas (avant la "question mortelle").

    Sinon, Joyeuses Fêtes aux égarés qui sont venus s'aventurer dans mon manoir lugubre en cette période d'allégresse forcée.

     

    8306882117_1e80d08c1d_o

    1 commentaire
  • Je tripote une médaille de Jésus bon marché que j’ai achetée à Claire’s.

    "- Vous êtes croyante ?" 

    Je lui explique que oui, mais que je ne suis pas Chrétienne, je trouve que la religion a « tainted *» (je ne trouve pas le mot dans ma langue maternelle à ce moment-là) Jésus. Elle hoche la tête ou émet un son, je ne sais plus très bien, qui signifie qu’elle comprend. Je pourrais lui conter mes délires spirituels, le fait que je crois être une envoyée divine ou quelque chose comme ça, que j’ai communié avec Dieu et eu des extases mystiques, mais je préfère éviter ce genre d’élucubrations. Elle ignore qu’à cet instant mon amour pour elle et son affection à mon égard me remplissent de force divine qui me soulage enfin, me guérit. Elle peut avoir tous les petits amis qu’elle veut, je ne suis pas jalouse. A l’époque j’étais plus possessive. Là, tout ce que je veux, c’est qu’elle continue d’exister. Chaque personne est unique, mais ça me semble encore plus vrai pour elle.

    Après tout, qui d'autre parle de bouillie de canetons pour illustrer un cours de linguistique?

    *sali

     

    Miss O cut

    1 commentaire
  • La tête de mon lit se trouve à moitié sous mes fenêtres. Avant, ma couche était plus éloignée de cette ouverture certes agréable les jours de grand soleil, mais qui laisse, même lorsque les vitres sont fermées, pénétrer, bien que modérément, le froid glacial en période hivernale. Seulement, avant, mon lit pointait vers la porte de ma chambre, et ça en Feng Shui ça s'appelle la position du cercueil, et c'est très mauvais pour le qi (ou ch'i). Vous ne comprenez rien? Ce n'est pas grave. Le résultat, c'est que je dors à moitié sous mes fenêtres, et je me les gèle. J'ai beau avoir glissé deux couettes dans une housse, ajouté un dessus de lit épais, et mis une autre grosse couette par dessus, la nuit, il fait douze degrés à tout casser, et je ne mets pas le chauffage en route car il m'assèche la gorge.

    Il va bien falloir trouver une solution, car, tantôt dormir, tantôt émerger de son sommeil frigorifiée, puis se rendormir et se réveiller à nouveau à cause du froid, inlassablement, ce n'est pas ce que j'appelle passer une bonne nuit.

    Se remettre dans la position du cercueil au risque d'attirer le mauvais oeil?

    Allumer le chauffage au risque de se réveiller toutes les cinq minutes pour absorber une gorgée d'eau?

    Dormir avec une combinaison de ski?

    Si vous avez d'autres suggestions...


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires